Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 19:37

Une enquête publique est lancée par l'Etat et le conseil régional sur l'air, le climat et l'énergie de la région Basse Normandie en vue d'établir le "Schéma Régional Climat Air Energie" (SRCAE).

Les avis sont recueillis jusqu'au 9 septembre prochain. Sans réponse avant cette date les avis sont réputés favorables.

 

Un chapitre du projet de SRCAE concerne l'éolien.

 

Le site de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement  DREAL  donne tous les renseignements concernant cette consultation et permet de télécharger le projet de SRCAE ainsi que le projet éolien. 

Dans celui-ci, la commune de St Fulgent des Ormes est réputée pouvoir recevoir du grand éolien (mat de hauteur supérieure à 50m), et à fortiori du petit éolien (mat inférieur à 50m).

 

Une contrainte est attaché au grand éolien. En effet, l'éolienne doit être distante d'au moins 500m des habitations.

Appliquée à St Fulgent des Ormes, cette contrainte interdit toute implantation de grandes éoliennes (mat de hauteur supérieure à 50m).

Cependant, ce rayon de 500m autour de machines implantées dans les communes voisines (Origny le Roux, St Pierre des Ormes (Sarthe), St Cosme en Vairais (Sarthe), et Igé) balaye notre commune. 

 

eolienne.jpg

En effet, selon le critère des 500m, 5 zones permettent une implantation d'éoliennes dans les communes voisines en empiétant sur St Fulgent des Ormes. Ce sont les secteurs "encadrés" par les lieux dits de :

  1. Girco, Champs Romet, le bourg de St Pierre des ormes, La Barge
  2. La Haie Marie, Les Dreuseries, la Couyère
  3. La Maison du Perche, les Logettes, les Brosses, la basse Crinière
  4. Les Vignes, la petite Roche, les Grands Bouchaux
  5. Girco, la Barge, Blanche Etoile, Beaulieu, La Trivoirerie,

Si une implantation d'éoliennes a lieu dans ces zones, elles auront automatiquement un impact visuel dans notre commune.

. 

Nota 1 : Une fois adopté, le SRCAE définira donc officiellement les zones où des éoliennes pourront être construites par des opérateurs publics ou privés. Au cas où une municipalité ne voudrait pas d'un tel projet dans sa commune, ce sera à elle d'apporter les arguments pour le refuter.


 Nota 2 : le micro éolien (mat inférieur à 12 m) est autorisé partout moyennant une déclaration préalable de travaux en mairie.


Quelques données techniques

Une éolienne d'une puissance de 2,5 MW (mégawatt) a un mat d'environ 100m et des pâles d'un diamètre de 80m. Pour une vitesse de rotation de 15 tours par minutes, l'extrémité des pâles a une vitesse de 230km par heure. Si le facteur de puissance est de 18% (il indique le temps pendant lequel l'éolienne fourni sa puissance au secteur), cela donne une énergie produite par an de 4000MWH (4.000.000 KWH). Selon la réglementation technique "RT 2012" tout logement neuf construit à partir de 2012 ne doit pas dépenser plus de 50KWH par mètre carré et par an. Ainsi, notre éolienne pourrait alimenter 800 maisons "tout électrique" de 100 m2, ou peut-être que 100 si elles sont anciennes et mal isolées.

Du point de vue du bruit, contrairement aux machines anciennes, les éoliennes récentes feraient assez peu de bruit. Selon la littérature sur ce sujet, leur bruit serait difficilement perceptible au delà de 500m.

Repost 0
Published by Laurent Froidevaux - dans Electricité et vie pratique
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 12:21

DSC02421.jpg

Jusqu'au 28 janvier nous allons probablement voir un hélicoptère raser nos collines, et en tout cas approcher de très près les lignes électriques moyenne tension de notre commune.

 

Il s'agit simplement d'un système de contrôle des lignes 20.000 volts qu'ERDF généralise de plus en plus. Il s'agira de rassurer les veaux vaches cochons qui pourraient s'en émouvoir.

Repost 0
Published by Laurent Froidevaux - dans Electricité et vie pratique
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 12:01

Vous trouverez ci-après un message du Syndicat intercommunal du territoire du Perche ornais (SIDTP).

 

Dans le cadre de leurs actions en faveur de la protection du climat et de l’efficacité énergétique dans l’habitat comme dans les entreprises, le Syndicat intercommunal du territoire du Perche ornais (SIDTP) et le Parc naturel régional du Perche ont mis en place un partenariat avec l’Espace Info Energie, porté par Habitat et Développement dans l’Orne.

 

Reconnu par l’ADEME et la Région Basse-Normandie, l’Espace Info Energie a une mission d’information, de sensibilisation et de conseil sur les économies d’énergie et les énergies renouvelables. Ces informations gratuites et indépendantes concernent :

-          les aides financières

-          les équipements et nouvelles technologies

-          le diagnostic de performance énergétique

-          les éco-matériaux

-          les bonnes questions à se poser dans le cadre d'un projet (neuf ou rénovation)

-          le prix des énergies...

Cette mission, complémentaire de celle d'un architecte, d'un bureau d'étude ou d'un maître d'œuvre, est de vous aider à choisir, parmi toutes les possibilités, celle quicorrespond le mieux à votre projet.

 

Pour que les habitants et les entreprises du Perche puissent bénéficier de ses conseils sur le territoire, des permanences seront mises en place le deuxième vendredi du mois :

-  à Mortagne-au-Perche, locaux du Pays du Perche, Ancien Palais de Justice, de 9h à 12h

-  à Nocé, Maison du Parc du Perche, de 14h à 17h.

 

Prochaine permanence le vendredi 10 décembre 2010.

 

Permanences effectuées uniquement sur rendez-vous :

Si vous avez des projets, contactez dès maintenant l’Espace Info Energie au 02.33.31.48.60.

Repost 0
Published by Laurent Froidevaux - dans Electricité et vie pratique
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 10:45

Travaux électriques dans la mairie

La mairie était très mal chauffée ce qui obligeait notre secrétaire à travailler en manteau. De plus des radiateurs mobiles encombraient le sol. La solution a été d'installer un radiateur infrarouge au plafond qui chauffe par rayonnement. Une horloge a été mise sur l'autre radiateur existant afin de le mettre en route automatiquement une ou deux heures avant l'arrivée de la secrétaire.

Nous avons profité du passage de l'électricien pour modifier l'éclairage de la mairie. En effet, celle-ci était éclairée par 3 vasques munies chacune d'une lampe halogène de 200 watts. Ce type d'éclairage avait été adopté il y a quelques dizaines d'années (les fameux halogènes sur pied) dans nos maisons pour leur efficacité et la douceur de l'éclairage indirect qu'ils dispensaient. Malheureusement leur inconvénient majeur est leur grande gourmandise en électricité. Pour la mairie, nous avons donc opté pour l'installation d'un éclairage direct central et de lampes basses consommation.

La puissance installée passe donc de 600 à 48 watts ; soit 12 fois moins.

 

 

Information consommation

Les lampes fluo compactes.Comment s'y retrouver dans ces fameuses lampes basse consommation ? 

Ce qu'il convient de regarder en premier lieu, c'est l'intensité d'éclairage qu'elles fournissent. Ceci s'exprime en "lumen" ou "lm" écrit en tout petit sur les emballages (mais pas toujours).

Ensuite on regarde leur puissance en watt (w) : c'est ce qui va donner la consommation d'électricité en watt.heure. (Une lampe de 100 watts va consommer 100 watt.heures (wh) en une heure et 200wh en 2 heures, etc.)

 

<<<< Photo ci-contre : deux lampes fluo compactes (basse consommation)

 

Voir aussi wikipedia 

Pratiquement


Je vois sur l'emballage que ma fluo-compacte de 20w donne 1100 lumens et que ma vieille ampoule classique (à incandescence) de 100w donne 1130 lumens. Quasiment la même intensité lumineuse. Alors je choisis la fluo-compacte parce qu'elle va consommer 5 fois moins d'électricité. Elle va aussi durer beaucoup plus longtemps ; son surcoût va ainsi être "rattrapé" par le temps. Par contre je laisse encore ma vieille lampe à incandescence dans mon débarras car j'y vais peu souvent et j'y reste chaque fois pas plus de quelques minutes. En effet, beaucoup de fluo compactes mettent quelques minutes à donner leur éclairage maximal.

 

<<<< Photo ci-contre : 3 lampes à incandescence. Celle de droite est de type halogène


Avec les fluo compactes j'économise de l'énergie.

 

Nota : les lampes halogènes sont des lampes à incandescence dont le rendement lumineux est un peu meilleur que les lampes à incandescence normales, mais pas autant que les fluo compactes.

 

 

Repost 0
Published by Laurent Froidevaux - dans Electricité et vie pratique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Laurent Froidevaux
  • : Ce blog est destiné à l'information des habitants de la commune de St Fulgent des Ormes et à tous ceux qui s'intéressent à notre village. Il traite de sujets politiques, écologiques, énergétiques, etc.
  • Contact

Profil